LED : Quid du recyclage ?

LED : Quid du recyclage ?

Invention majeure du XXème siècle, les LED connaissent aujourd’hui un franc succès. En effet, en 2015, les lampes LED représentaient 43% des lampes mises sur le marché. La même année, Recylum, (éco organisme à but non lucratif en charge de la collecte et du recyclage des lampes usagées) – dont Eclairage Professionnel est membre – collectait moins de 1% des quantités. Si le volume n’est pas très important pour l’instant, il s’est tout de même multiplié par 4 depuis 2014. Un chiffre qui va aller en s’intensifiant les prochaines années. La question de son recyclage est posée. En 2012, pour tenter d’y répondre et trouver des traitements performants, une grande étude est lancée.

pub-haut

Pendant deux ans, le service R&D de Recylum, en collaboration avec des laboratoires ont travaillé sur une estimation des quantités de systèmes d’éclairage à LED mais également sur les matériaux qui les composent.

Avec plus de plastiques et des mousses, les ampoules à LED sont bien souvent plus denses que celles à décharge. Par ailleurs, le composant LED en lui-même ne représente que 1% de la lampe mais contient des métaux particuliers : or, gallium, indium. Avec une gamme étendue (forme et composition), il n’est pas exclu que plusieurs procédés soient nécessaires pour répondre à ces questions de recyclage. Et si aujourd’hui leur traitement mélangé avec les autres lampes est une première étape transitoire, il apparait qu’il ne sera plus approprié lorsque les quantités augmenteront. Un des enjeux sera l’évolution du traitement de ces déchets lorsqu’ils arriveront en fin de vie dans les prochaines années. « Il sera intéressant de récupérer ces métaux stratégiques lorsque l’on aura des volumes significatifs. Cela ne concernera pas uniquement les LED des lampes, mais aussi les LED des voitures et des téléviseurs. Il faudra que l’industrie se développe sur la problématique LED au-delà de la problématique d’éclairage », insiste Hervé Grimaud, directeur général de Recylum.

L’enjeu de l’extraction des matériaux

Une autre problématique se dessine également, celui de l’extraction des matériaux : plastiques, métaux, cartes électroniques mais également des métaux stratégiques dans les diodes. « La problématique à résoudre est une problématique mécanique : comment éclater les lampes pour séparer les différents matériaux sans broyer la carte ? », explique Hervé Grimaud.

Cette démarche de recyclage tend à s’inscrire durablement, notamment au niveau Européen avec le programme de l’Union Européenne Horizon 2020. « Le programme Horizon 2020 regroupe les financements de l’Union européenne en matière de recherche et d’innovation et s’articule autour de trois grandes priorités : l’excellence scientifique, la primauté industrielle et les défis sociétaux. Entrée en vigueur le 1er janvier 2014. »

Si l’enjeu volumique est à l’heure actuelle, faible, l’enjeu industriel est de taille « il y a un foisonnement de technologies aujourd’hui qui rend l’exercice de prévision des quantités et de la qualité du contenu des lampes très difficile », prévient Hervé Grimaud.

Sources :

http://www.horizon2020.gouv.fr/

http://www.natura-sciences.com/

http://www.recylum.com/ /

Après une dizaine d’années de vie commune partagée avec les Européens, le 1erseptembre 2018 marque…

Certificat d’Economies D’Energie ou Certificat Blanc ( C2E ou CEE) Qu’est-ce que les C2E ?

Les entreprises devront éteindre les enseignes, vitrines et leurs locaux depuis le 1er juillet 2018

L’éclairage des parkings souterrains est primordial. Cet espace de vie est fréquenté aussi bien par…

pub-haut

Les commentaires sont fermés