Eclairage et normes : la législation verte

Eclairage et normes : la législation verte

La législation environnementale relative à l’éclairage devient de plus en plus rigoureuse. Depuis de simples remplacements de lampes jusqu’à des rénovations complexes, nous pouvons vous aider à être en conformité avec les lois.

pub-haut

Cette législation redéfinit de façon rigoureuse et stricte les exigences relatives à l’éclairage. Il est donc primordial de comprendre et d’intégrer ces exigences afin prendre les bonnes décisions pour ne pas être désavantagé sur les plans juridique, environnemental et financier. Les professionnels de l’éclairage se doivent d’être préparés à cette transition et de proposer des solutions évolutives répondant aux normes en vigueur et aux besoins de leur clientèle.

Zoom sur les normes en vigueur

Directive WEEE ou EuP, au premier abord ces abréviations ne sont pas très parlantes. Nous les avons donc décryptés pour vous.

Directive EuP : Bannissement des lampes énergivores pour l’éclairage intérieur et l’éclairage public
Cette directive, relative aux produits énergivores, vise à éliminer progressivement du marché les lampes, luminaires et appareillages inefficaces, dans un proche avenir. Une norme qui encourage donc l’adoption de solution d’éclairage plus écologique et permet à des technologies plus responsables, tel que l’éclairage LED de se développer sur le marché

Directive EPBD : vers des bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle

Ce texte de loi vise à améliorer la performance énergétique des bâtiments. A terme, tous les nouveaux bâtiments devront avoir une consommation en énergie quasi nulle en décembre 2020. L’éclairage basse consommation peut vous aider à atteindre un niveau de classification élevé qui augmentera la valeur de votre bâtiment, à moindre coût.

Directive WEEE ( Waste Electrical and Electronic Equipement ): le traitement des déchets électroniques

Cette législation européenne sur les déchets des équipements électriques et électroniques impose la collecte à des fins de recyclage de tous les types de lampes, ainsi que des luminaires et appareillages de contrôle associés (sauf lampes à incandescence et halogènes). Les producteurs et importateurs doivent obligatoirement respecter cette législation ; les frais de collecte et de recyclage sont récupérés par une légère majoration du prix des lampes.
Cette directive vise principalement à éviter que les produits électroniques n’aboutissent dans des décharges ou des incinérateurs. De plus, elle parachève le cycle de vie du produit par le recyclage, ce qui est un moyen de sensibiliser toutes les parties concernées aux questions environnementales.

Directive EEL (Energy Efficiency Label) : le classement des produits énergétiques

Cette directive impose l’étiquetage énergétique, permettant au consommateur de localiser plus facilement les produits offrant le meilleur rendement énergétique. Plus la classe du produit est élevée, plus la qualité de celui-ci est élevée également. Cette directive vise à éviter les coûts que représentent les produits de qualité médiocre.

A ces directives viennent s’ajouter d’autres normes, visant, entre autre, à limiter l’utilisation de certaines substances dangereuses (RoHS) ainsi qu’à assurer dans un cadre de travail des solutions d’éclairage optimales assurant confort et sécurité (EN 12464-1). Autant de mesures qui poussent vers des solutions d’éclairage responsables, économiques et performantes. La révolution est en marche !

Un entrepôt est le centre névralgique d’une entreprise, marquant le point de départ de la…

Nous vous en parlions fin 2015, le ministère de l’Écologie annonçait sa volonté de permettre…

La ministre de l’écologie, en la personne de Ségolène Royal a décidé de mettre en…

A partir d’aujourd’hui, la Directive 2009/125/CE, révision de la directive 2005/32 du Parlement européen et du…

pub-haut

Les commentaires sont fermés