Interdiction des lampes à vapeur de mercure

Interdiction des lampes à vapeur de mercure

Interdiction de mise sur le marché des lampes mercure à partir du 13 avril 2015

A partir d’aujourd’hui, la Directive 2009/125/CE, révision de la directive 2005/32 du Parlement européen et du Conseil du 21 octobre 2009, interdit la mise sur le marché de lampes à vapeur de mercure.

pub-haut

Cette interdiction concerne aussi bien l’éclairage extérieur que l’éclairage intérieur.

Seuls les stocks de lampes, déjà sur le sol européen au moment de l’interdiction de mise sur le marché, pourront être commercialisés ; mais ne pourront pas être réapprovisionnés.

Selon une étude, les collectivités avaient bien anticipé cette interdiction et seules 10% des lampes resteraient à changer, mais quand est-il du secteur privé et quelles sont les solutions économiques ?

Comment faire face à l’interdiction des lampes à vapeur de mercure ?

Si votre parc est équipé de lampe à vapeur de mercure, la solution la plus judicieuse pour faire face à cette interdiction est sûrement la rénovation complète de l’installation, que ce soit d’un point de vue économique, environnemental ou photométrique.

L’utilisation de la technologie LED en remplacement des lampes mercure généreront des économies d’énergie substantielles qui, couplées à nos solutions de financement, vous permettront de rénover votre éclairage sans investissement lourd.

1. Votre installation a plus de 20 ans

Si votre installation n’a pas fait l’objet d’un entretien régulier, elle est certainement vétuste.

Dans ce cas, nous vous conseillons de faire un diagnostic d’éclairage incluant le remplacement des luminaires et dans certains cas le remplacement des réseaux électriques.

2. Votre installation a moins de 20 ans et ne présente pas de problème de réseaux ou de conformité à la NF C 17-200 en vigueur à la date de l’installation.

  • Dans ce cas, il est possible de ne remplacer que les luminaires, les sources et leurs accessoires électriques d’alimentation. Il faudra cependant vérifier que l’implantation des luminaires est judicieuse et fournit l’éclairage nécessaire au confort des usagers.
  • Vous pouvez également utiliser des lampes de substitution qui permettront de conserver les luminaires en service. Cette solution, bien que semblant économique est déconseillée. En effet, outre le fait que la durée de vie des lampes de substitution peut être inférieure à celle des ballons fluorescents, cette solution prolonge le fonctionnement de matériels périmés, rendant la mise à niveau de l’ensemble de l’installation plus coûteuse lorsque celle-ci sera indispensable.

Une autre solution consiste à utiliser les stocks de lampes à vapeur de mercure existants tout en ayant conscience de l’obligation à court terme de rénover l’installation.

Cette solution présente l’avantage de ne pas avoir à faire face à des investissements lourds dans un premier temps mais sera plus coûteuse à court terme. En effet, la technologie obsolète des lampes mercure rend ces lampes moins fiables et plus énergivores que les solutions qui existent sur le marché.

Nos luminaires LED et nos solutions de financement peuvent vous permettre de rénover votre installation sans investissement lourd grâce aux économies d’énergie générées, n’hésitez pas nous contacter pour en savoir plus.

Remplacer les lampes les plus impactantes pour l’environnement, c’est ce que le Conseil Général de…

Après une dizaine d’années de vie commune partagée avec les Européens, le 1erseptembre 2018 marque…

Certificat d’Economies D’Energie ou Certificat Blanc ( C2E ou CEE) Qu’est-ce que les C2E ?

Les entreprises devront éteindre les enseignes, vitrines et leurs locaux depuis le 1er juillet 2018

pub-haut

Les commentaires sont fermés