Eclairage intelligent au service de la ville

Eclairage intelligent au service de la ville

Après avoir fait le pari de la transition d’éclairage public plus sain, une nouvelle question se pose : celle de l’impact sur les communes et de la participation citoyenne des éclairages intelligents.

pub-haut

La modernisation des parcs d’éclairage public devient un chantier capital. En rénovation permanente, une question se pose pour moderniser au mieux l’éclairage public et la connectivité avec les nouvelles technologies. Il y a donc de nombreux produits industriels pour accompagner les usagers au quotidien :

  • Les bornes Wi-Fi dont les villes et lieux public sont de plus en plus équipées
  • Les bornes de recharge électrique pour les appareils électroniques mais aussi pour les voitures.
  • La vidéo protection qui est de plus en plus avancée technologiquement.
  • Les captations de données liées aux usages de l’espace public, comme les bornes de comptabilité de passages de voiture ou de personne, capteurs de mouvements.

Plusieurs projets seront présentés d’ici quelques semaines sur la question de l’éclairage intelligent. Ils seront axés sur l’éclairage public mais également sur l’éclairage au service des individus.

  • Projets artistiques destinés à interroger la provenance et la représentation des données.
  • Solutions technologiques connectées déployées au travers du réseau d’éclairage public (City Box etc…).
  • Eclairage dynamique embarqué pour la sécurité et le confort des usagers de la route (technologie Matrix LED Lamp)

La technologie allie travail collectif et participation citoyenne

Les nouvelles technologies électroniques et informatiques font maintenant de plus en plus partie de l’éclairage artificiel. Les innovations explorent chaque jour les multiples avantages et deviennent encore plus accessibles.

La ville de Dijon a mené avec succès une transition numérique et devrait déployer à grande échelle des équipements urbains connectés et totalement centralisés. Nantes Métropole parle également d’un grand débat d’une transition énergétique depuis 2015. Les démarches pourraient être autant utile pour les villes en modernisant les éclairages publics qu’aux usagers pour le confort et la sécurité des espaces. L’éclairage connecté répond aux attentes des consommateurs qui cherchent à réduire les factures d’électricité tout en bénéficiant du confort.

L’ère des objets connectés n’a jamais été autant croissant que maintenant.

Sources :

En France, l’éclairage des bâtiments de bureaux représente 11% de la consommation électrique nationale. Si…

Remplacer les lampes les plus impactantes pour l’environnement, c’est ce que le Conseil Général de…

Favoriser les ressources renouvelables plutôt que les gaz à effet de serre : c’est l’objectif des…

Surveillez votre facture d’électricité, il se pourrait que son montant grimpe dans les mois à…

Après une dizaine d’années de vie commune partagée avec les Européens, le 1erseptembre 2018 marque…

pub-haut

Les commentaires sont fermés

Laisser un commentaire